Publié : 23 novembre 2015

Vous avez dit COP21 ?

Cette annéees dirigeants de différentes nations se sont rencontrés pour faire le bilan sur la situation écologique critique actuelle... Alors, plusieurs questions s’imposent...
Qu’est-ce que le réchauffement climatique ? Quelles seront ses manifestations ? Comment va-t-il s’imposer en région Centre ? Qu’est-ce que la COP21 ? Pourquoi la COP21 ? Qu’est-ce que la CMP11 ? Qu’est-ce que la célèbre COP15 ? Quelles sont les objectifs de la COP21 ? Vous trouverez les réponses à ces questions le long de cette article...

Vous avez dit COP21 ?

Avant tout, petit retour sur le réchauffement climatique…

La planète en surchauffe : le réchauffement climatique

Pour comprendre le réchauffement climatique, il faut prendre connaissance de l’effet de serre qui est un phénomène naturel, sans lui nous n’existerions sûrement pas.
Ce phénomène s’explique par le fait que les rayons du Soleil ne sont pas tous absorbés par la Terre. En effet, la Terre renvoie une partie de ce rayonnement vers l’espace mais avec les gaz à effet de serre comme l’eau (H2O), le dioxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4), le protoxyde d’azote (N2O) et l’ozone (O3) une partie de ce rayonnement est retenu dans l’atmosphère. En temps normal, cet effet de serre maintient la température globale à 15°C mais avec les gaz à effet de serre émis par l’homme, cette température augmente… La température globale a augmentée de 0,85°C depuis 1880, sachant que l’objectif est de ne pas atteindre +2°C avant 2100. Est-ce vraiment significatif ? Le réchauffement de la planète actuelle équivaut à l’énergie de 3 petites bombes atomiques explosant chaque seconde… En comparant avec le corps humain 2°C de plus peut avoir des conséquences sur l’organisme et si la température continue à grimper les conséquences seront beaucoup plus importantes.

Les 4 problèmes principaux générés par le réchauffement climatique sont :

+La montée des températures
+L’acidification des océans
+La montée des eaux
+L’augmentation des précipitations

La montée des températures
Le réchauffement climatique a pour premier impact la hausse des températures. Selon les différents scénarios, la température moyenne pourrait augmenter entre 1,5°C et 4,5°C. Les catastrophes naturelles seront plus courantes.

La montée des eaux :
À cause du réchauffement climatique, les glaciers de haute altitude et les calottes polaires fondent… Ce qui fait monter le niveau des océans… Actuellement, le niveau des océans augmente de 3,3mm par an. Les îles du Pacifique et de l’Ocean Indien seront les premières à disparaître… Cela créera un nouveau type d’émigration : les émigrations climatiques.

L’acidification des océans :
Le phénomène et ses conséquences sont encore mal connus des chercheurs. L’acidification des océans est due au CO2 qui se dissout dans les eaux de surface, ce qui rend plus acide les océans. Ce qui est inquiétant, c’est la rapidité de ce phénomène. Il pourrait avoir de grandes conséquences sur la biodiversité…

Augmentation des précipitations :
Les scientifiques s’attendent dans les prochaines années à plus de pluie dans les zones à climat tempérée et à plus de sécheresse qui serait plus longue dans les zones arides où le débit des fleuves devrait baisser ( cela aurait des répercutions sur l’énergie électrique car les centrales nucléaire et thermique sont dépendantes des cours d’eau ( pour le refroidissement des réacteurs)).

La revue Sciences & vie a publiée un article sur le réchauffement climatique dans les différentes régions françaises (Sciences & vie n°1178), voici un petit retour de lecture sur le réchauffement climatique en région Centre…

Selon cette revue, le réchauffement de la région Centre devrait atteindre
+ 2,5°C en 2070.

Promise à la surchauffe, la région risque de changer de visage. Comment va évoluer l’agriculture, l’élevage et les forêts….

Agriculture :

Depuis bien longtemps, sur le plateau de la Beauce pousse le blé. Le blé est un acteur essentiel pour l’économie agricole française mais la production de ce blé baisse dès les 25°C dépassés. Les chercheurs ont eu comme premier réflexe de chercher des plantes plus résistantes. Puis, ils ont pensés à planter des arbres dans les champs de blé qui pousserait désormais à l’ombre, c’est possible. Cette « agroforesterie » est déjà
à l’étude.

Forêts :

Les chênes qui forment les forêts en région Centre souffrent de manque d’eau lors des sécheresses. Il pourrait donc disparaitre… Le projet d’espacer les chênes est encore peu envisageable mais il est possible de le remplacer par d’autres variétés d’espèces de chênes…
Le gros gibier va proliférer… Par manque de prédateurs, les sangliers ont vu multiplier leur population par 5 en 25 ans…

Élevage :

L’élevage des poulets pourrait bien changer. Lors de la canicule de 2003, la population de poulet d’élevage fut décimée car il supporte très mal la chaleur. Une variété de poulet sans plume est à l’étude…

Qu’est-ce que la COP21 ?

C’est la 21e Conférence des parties. Une « partie » est le nom donné au pays signataire de la Convention des Nations unies sur les changements climatiques. Cette convention est un traité international qui reconnaît officiellement le dérèglement climatique et la responsabilité humaine dans ce phénomène. Elle pose notamment pour objectif la réduction des émissions de gaz à effet de serre en cause dans le réchauffement climatique. Depuis 1995, la COP réunit chaque année, dans un pays différent, les 196 parties (195 pays + l’Union européenne) qui ont ratifié la Convention, pour faire le point sur l’application de la Convention et négocier de nouveaux engagements. Du 30 novembre au 11 décembre 2015, Paris a accueilli la COP21.

Pourquoi la COP21 ?

Lorsque les dirigeants des différents pays se sont rendu compte du problème du climat, il se sont réuni à Rio (c’est le sommet de la Terre (1992)). Ils y ont écrit une convention qui essaie d’éviter un réchauffement de la planète de +2°C. Chaque année, ces dirigeants se réunissent pour remettre à jour cette convention.

Qu’est-ce que la CMP11 ?

Depuis 2005, date d’entrée en vigueur du protocole de Kyoto (un accord international visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 5% pour les pays développés, bien que l’idéal, serait une réduction de 75%), la COP est qualifiée pour agir en tant que Réunion des parties au protocole de Kyoto, dite CMP, pour prendre des décisions sur la mise de œuvre du protocole. Elle rassemble 192 parties, les États-Unis, l’Andorre, le Soudan du Sud et le Canada n’y participent pas.

Qu’est-ce que la COP15 ?

C’est la COP de Copenhague en 2009. Cette COP avait pour but de prolonger les engagements pris par des pays à Kyoto. Ce fut un échec…
Mais un versement de 100 milliards de dollars a été mis en place chaque année par les pays du Nord aux pays du Sud afin qu’ils puissent limiter les émissions de gaz à effet de serre. Elle a aussi servi à éveiller la conscience des citoyens du monde.

La COP21 :

Avant le début de la COP, les pays participant devront soumettre leur proposition de contribution volontaire à la réduction des émissions des gaz à effet de serre (GES).
Pays participant à la COP21en couleur

Ses objectifs :

+ vérifier si les propositions de contribution volontaire à la réduction des émissions des gaz à effet de serre seront suffisantes pour ne pas franchir la barre des +2°C
+ montrer comment seront mobilisés les 100 milliards de dollars pour ne pas trahir la confiance des pays du Sud.
Réduire les aides accordées aux énergies fossiles et reporter les coûts liés aux conséquences du réchauffement climatique sur les responsables.

Le mot d’ordre est « Agir avant qu’il ne soit trop tard »

Le revers de la médaille :

La COP21 déplait à certains. Alors que les lobbies de l’énergie fossile sont sur-représentés, les petits pays insulaires directement menacés par la montée des eaux, eux ne sont représentés que par une minorité de délégués…

Marwan

Documents joints